Croire que l’on peut obtenir de meilleurs résultats sans changement. [Erreur marketing n°4]

Croire que l’on peut obtenir de meilleurs résultats sans changement. [Erreur marketing n°4]

Si vous ne l’aviez remarqué, le monde change autour de vous. Vos clients ont des attentes qui évoluent. De nouveaux concurrents apparaissent. Les vérités d’hier ne s’accordent plus nécessairement à celles d’aujourd’hui. Vous sentez-vous à l’aise face à ces évolutions ? Ne vous semble t’il pas qu’un changement doit être opéré dans votre gestion d’entreprise ?

Le changement fait peur. C’est un fait ! Cette attitude de résistance au changement s’explique par la crainte des conséquences qu’il induit. Face à l’évidence de la nécessité du changement, chacun régira selon ses propres expériences ou en fonction de sa personnalité. Certains chercheront, par instinct, les conséquences néfastes ou négatives du changement. Alors que d’autres croiront mordicus aux seuls bienfaits de celui-ci. La vérité est quelque part entre ces deux positions extrêmes.

Une chose est certaine. Si l’évolution de vos résultats à l’allure d’une courbe désespérément plate …Il y a peu de chance que vous obteniez de meilleurs résultats en utilisant toujours les mêmes recettes. Si sa mayonnaise ne prend pas, le cuisinier cherchera a changer l’un des paramètres de sa préparation : que ce soit la température du bocal de préparation, la vitesse d’incorporation de l’huile, le mouvement du batteur…

Considérez donc le changement comme une opportunité à l’obtention de meilleurs résultats et non l’inverse. Osez modifier l’un et l’autre ingrédient de votre recette. Parmi ceux-ci le premier ingrédient à reconsidérer est celui du marketing. En effet, parmi les facteurs expliquant les plus fortes croissance des petites et moyennes entreprises, appelées ‘Gazelles’ en Europe, le recours au marketing figure au sommet.

Le marketing intervient dans les trois domaines clefs de réussite de ces entreprises :

1. L’innovation produit/ service.
Où contrairement aux idées reçues, l’innovation tient uniquement en l’association de deux choses existantes pour en former une nouvelle. (Etude 2010 HEC Montréal (1)
2. Une vision où le client est au cœur de l’entreprise.
Customer centric pour les anglo-saxons. C’est précisément cette vision customer centric qu’apporte le marketing en s’appuyant notamment sur l’adéquation des besoins clients avec l’offre de l’entreprise.
3. La capacité d’évoluer.
Le changement repose sur l’écoute permanente, par la veille du marché, de la concurrence, des remarques des clients. De telle sorte qu’aucune des entreprises Gazelles ne mène son business après 5 ans telle qu’elle l’avait imaginé lors de son lancement.

Et si l’adoption du marketing vous permettait de remettre votre entreprise en route vers la croissance ? Prêt à ce changement ?

(1) Découvrez les résultats de l’étude relative aux facteurs explicatifs de la très forte croissance des Gazelles (PME innovantes à très forte croissance) ici.

Leave a Reply